MUSIQUE EN LIGNE : INNOVATION MONDIALE DU FRANÇAIS QOBUZ

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:



Communiqué de presse

MUSIQUE EN LIGNE :

INNOVATION MONDIALE DU FRANÇAIS QOBUZ

Qobuz crée :

QOBUZ HAUTE-FIDELITE
Le premier abonnement illimité « Haute-Fidelité »


- Streaming illimité FLAC 16 Bits / 44,1 kHz

- Téléchargement illimité FLAC 16 Bits / 44,1 kHz (**)

(avec le nouveau Qobuz Desktop Player)

Pour la première fois au monde,

le streaming illimité et sans compression !

En première mondiale, QOBUZ lance son nouveau service

d’abonnement de musique tous répertoires et tous labels (**),

qui offre, après 10 ans de MP3 compressés,

dans un standard technique « sans perte », le retour

de la vraie qualité de son 16 Bits / 44 kHz,

exactement similaire à la qualité dont ont disposé

les consommateurs pendant 30 ans avec leurs CD.

(*) « Vraie » Qualité CD – identique à la norme du CD
(**) Téléchargement illimité dans Qobuz Desktop disponible fin novembre

(**) 7,2 millions de titres à fin novembre 2011

CONTACT PRESSE QOBUZ : LAURENCE DESMOUSSEAUX RP
TEL : +33 621 621 353 TEL : +33 140 139 532
laurence@desmousseaux.fr


Un abonnement streaming et musique illimitée en qualité non compressée :

une première mondiale française, signée Qobuz

Yves Riesel, co-fondateur de Qobuz :

«  Réaliser un service de streaming de musique non compressée diffusée dans la qualité optimum que l’ensemble des producteurs est capable de fournir (16 Bits / 44,1 kHz, la qualité qui fut celle du CD pendant 30 ans, avant la marée noire du MP3), telle est la mission, tel est le défi que notre équipe s’est donné dès la création de Qobuz. Voilà pourquoi nous sommes particulièrement heureux et fiers d’en annoncer ce jour la réalisation effective.

«  Les errements de nos confrères français dans le domaine du streaming, avec l’entretien de l’illusion absurde de la gratuité ; le temps qu’ils ont fait perdre au marché français et qu’ils nous ont fait perdre, nous avaient conduit il y a deux ans à nous concentrer d’abord sur le téléchargement haute-qualité, un marché où existait un créneau interessant à occuper. Résultat : Qobuz est aujourd’hui globalement le site le plus qualitatif au monde sur le plan sonore : 100% du catalogue, majors et indépednants, y est disponible en téléchargement qualité 16 Bits / 44,1 kHz, déclinée dans tous les formats, open source ou propriétaires. Sans compter un millier d’album en qualité Studio Masters, supérieure à celle du CD – personne n’en a autant.

«  Le défi du streaming qualité16 Bits / 44,1 kHz fut d’abord technique : personne ne l’avait fait encore, et nous l’avons fait les premiers. Le défi fut aussi de convaincre les producteurs de nous soutenir. Ils ont tous accepté, de passer du temps pour répondre à nos demandes, de nous faire confiance - surtout quand notre chiffre d’affaire était encore peu de chose.

« Le défi de ce streaming qualité16 Bits / 44,1 kHz est maintenant marketing.

« Pour en apprécier l’intérêt, il faut comprendre que :

1) « Les abonnements mensuels à 10 € ne permettent pas, et ne permettront jamais de rémunérer correctement les répertoires spécialisés. Les abonnements doivent devenir plus chers, ou alors devront se spécialiser par genre musical, pour rémumérer correctement artistes et producteurs de chaque répertoire, et permettre de nouvelles productions.

2) « La qualité sonore compressée rebute définitivement un vaste public, qui rechigne à laisser tomber ses CD, qui sonnent tellement mieux. Or, si nous n’agissons pas vigoureusement, nous allons devoir supporter, après la génération sacrifiée du piratage, une période de trop lente adoption de la musique en ligne, pour ces clients, après la raréfaction imminente du CD.

3) « Il n’y aura pas de services de musique en ligne crédible pour les amateurs de musique (hors les supermarchés indifférenciés qui existent déjà) si le focus des services de musique n’est pas enfin mis sur la musique elle-même et en temps que telle - pas sur la publicité, la massification universelle hasardeuse ou la spéculation sur les modèles économiques. L’amateur de musique se fiche bel et bien que untel soit une merveille ou une catastrophe boursière – or de quoi d’autre est-il question aujourd’hui ? Certainement pas de musique vraiment !


4) « Les abonnements haute-qualité à valeur ajoutée constituent donc la solution nouvelle, qui permettront de satisfaire un large public, et de sortir la musique en ligne de son archaïsme. Ils sont bien sûr la voie de l’avenir.

« Occupons nous d’offrir aux amateurs la musique dans de bonnes conditions et avec une valeur d’usage agréable - alors le marché de la musique se reconstruira dans tous ses créneaux, pour tous les goûts et tous les usages, au meilleur avantage de tous : artistes, producteurs, public. »


Rappel des caractéristiques, logiciels et compatibilité techniques de Qobuz :

- Abonnements illimités « Premium » et « Haute-Fidelité »
Qobuz est entièrement compatible Windows et Apple pour le streaming.

Le nouveau Qobuz Desktop qui permettre le téléchargement illimité offline pendant toute la durée de l’abonnement.est compatible Windows et Apple.
Apllications mobiles Qobuz iPhone et Qobuz Android disponibles sur l’AppStore et le Android Market, permettant streaming et téléchargement illimité offline pendant toute la durée de l’abonnement.

- Téléchargement « à la carte »


Qobuz est entièrement compatible Windows, Apple et Linux pour le téléchargement « à la carte »

Qobuz offre pour chaque album jusqu’à trois qualités différentes :de téléchargement « à la carte »
- « Standard » compressée
- « Vraie Qualité CD » 16 Bits / 44,1 kHz
- « Qualité Studio Masters » 24 Bits / 96 kHz ou supérieurs

Qobuz, dans la qualité choisie, encode pour le client dans tous les formats open source ou propriétaires :
-
FLAC
-
OGG
-
AIFF
-
WAVE
… ou pour les forcenés, les formats propriétaires de Apple (ALAC) et Windows (WMA) - en toute simplicité d’usage.


Les offres d’abonnement Qobuz réorganisées

Qobuz « Basic »

- STREAMING ILLIMITE – MP3 CBR à 320 Kbps homogène

avec le nouveau Qobuz Desktop

7 € / mois ou 70 € / an

———————————————————————————————

Qobuz « Premium »

- STREAMING ILLIMITE – MP3 CBR à 320 Kbps homogène

- TELECHARGEMENT ILLIMITE – MP3 CBR à 320 Kbps homogène

avec le nouveau Qobuz Desktop. (Disponible fin novembre)

+ Qobuz en mobilité avec Qobuz pour iPhone et Qobuz pour Android

13 € / mois ou 129 € / an

———————————————————————————————

Qobuz « Haute-Fidelité »


Tout simplement, le meilleur service d’abonnement

de musique à ce jour.

- STREAMING ILLIMITE - FLAC 16 Bits / 44,1 kHz

avec le nouveau Qobuz Desktop

- TELECHARGEMENT ILLIMITE - FLAC 16 Bits / 44,1 kHz
avec le nouveau Qobuz Desktop (Disponible fin novembre)

+ Qobuz en mobilité avec Qobuz pour iPhone et Qobuz pour Android

29 € / mois (Prix de lancement)

ou 299 € / an

Promouvoir la qualité en musique :

caprice superflu, ou réel marché ?

Pourquoi le MP3 est-il insuffisant ?

Le format MP3 compressé, qui détériore grandement le message sonore, a été inventé pour permettre à la musique de circuler sur Internet plus facilement, à une époque où la bande passante était rare et chère, et l’ADSL inexistant. Il a aussi été le vecteur principal du piratage.

Aujourd’hui, le MP3 survit comme une paresse et un inintérêt des services de musique en ligne à améliorer leurs offres, au détriment des utilisateurs. Le MP3 est désormais obsolète. Il trahit le travail des artistes et de leurs producteurs.

Pourquoi les sources sonores de qualité  FLAC 16 Bits / 44,1 kHz sont-elles pertinentes ?

On n’améliore pas une source sonore préalablement dégradée et compressée : au mieux, on la travestit par des filtres pour la rendre moins mauvaise, mais on s’éloigne du message original fixé. La qualité du son final et sa fidélité à l’original passe uniquement par l’utilisation de la source originale de bonne qualité, fidèle au travail de l’artiste.

Il est par ailleurs avéré qu’un fichier est moins altéré pour sa reproduction en tant que tel, que par sa reproduction à travers la lecture qu’on en fait par un CD, en raison des défauts inhérents à la lecture du support.

Le format d’encodage 16 Bits / 44,1 kHz a été le format officiel du Compact Disc pendant 30 ans.

il n’est pas le format ultime en terme de qualité de son (les audiophiles apprécient les formats 24 Bits / 96 kHz et supérieurs) - mais il est le format sous lequel l’essentiel du patrimoine musical des maisons de disques était effectivement disponible en CD, et peut être rendu disponible en ligne.

Il n’y a pas de raison, pas même de bande passante désormais, ou de capacité des supports, pour un amateur, de devoir souffrir une qualité inférieure au 16 Bits / 44,1 kHz. Le MP3 et les autres formats compressés sont une régression du confort d’écoute et une amputation du travail des artistes et des producteurs. La musique n’en sort pas indemne.

La Haute-Fidelité a-t-elle un avenir ?

Toute l’histoire de la reproduction sonore a été un cheminement constant vers davantage de qualité, jusqu’à l’arrivée de la musique en ligne, qui a été une soudaine régression, principalement due au MP3.

Pendant 10 ans, les services de musique en ligne légaux sont demeurés indifférenciés tant sur la qualité des fichiers offerts à l’écoute de leurs clients que sur les rédactionnels additionnels. Ils ont vendu des fichiers MP3 aussi médiocres ou pires que ceux qui circulaient gratuitement sur les réseaux P2P, et essuyé de ce fait l’incompréhension de pans entiers de consommateurs.

La carence qualitative est l’une des raisons évidentes de la difficulté des services de musique légaux à émerger. Le soucis de la qualité de son et de la beauté de sonore avant d’avoir un avenir a déjà un présent !


Appareils de reproduction sonore : un marché de renouvellement en pleine expansion

Le succès actuel de QOBUZ est parallèle au grand retour de l’industrie de la haute-fidélité.

Depuis deux ans, partout dans le monde, les fabricants d’équipements audio rivalisent d’ingéniosité et d’innovation pour offrir au public, devenu exigeant, des casques, des accessoires de mobilité et des systèmes Hi-Fi de salon orientés vers la qualité du son.

Ce goût du beau son est même devenu un phénomène de mode, comme en témoigne la prolifération des « gros » casques dans les rues !

Avant Qobuz, il n’existait pas d’offre de musique en ligne légale pour satisfaire à cette exigence.

Pourquoi maintenant un abonnement « Qobuz Haute Fidelité » ?

Qobuz a créé le créneau du téléchargement Haute Qualité en 2010. Au terme d’accords longs à mettre en place, et par un travail incessant pour obtenir des sources de qualité auprès de ses fournisseurs, Qobuz a généralisé à l’ensemble de son catalogue la « vraie » Qualité CD, 16 Bits / 44,1 kHz pour le téléchargement « à la carte ».

Aujourd’hui Qobuz innove à nouveau, cette fois sur le créneau en pleine explosion des offres d’abonnement. Il s’agit d’allier la haute qualité, déjà disponible en téléchargement « à la carte » chez Qobuz, à l’extraordinaire bénéfice d’usage des offres de musique illimitée par abonnements.

La qualité des sources, au cœur du travail de Qobuz : il ne faut pas confondre « Format » et « Qualité ».

Le nouvel abonnement « Haute Fidelité » Qobuz streame la musique au format FLAC en 16 Bits / 44,1 kHz, Qualité CD, d’après des sources elles-mêmes de haute qualité.

La « Qualité CD » ne peut être revendiquée que pour du 16 Bits / 44,1 kHz. Tout le reste est mensonge et enfantillages commerciaux ambigus que cultivent tant de plateformes, qui créent les conditions de la confusion sur les mots et les pratiques.

Le but ultime de Qobuz c’est la musique. Un site ne peut vendre ou diffuser que ce que les ayant-droits lui fournissent. L’exigence de Qobuz sur la qualité des sources a rendu son catalogue plus long à constituer. Aujourd’hui tout y est disponible, dans la meilleure qualité disponible.

La qualité sonore ne se juge pas par le format qui est livré au client (FLAC ou autre) mais par la qualité de la source. Il ne sert rien prétendre diffuser du FLAC si il s’agit de MP3 encodé en FLAC : ce n’est pas de l’ésotérisme pour fanatiques, c’est de l’arithmétique !

Le cœur du travail de Qobuz est la recherche et le respect de la source sonore, puis sa documentation qui nécessite de venir au secours des données très pauvres fournies.

La mise en ligne de musique sur Qobuz procède de contrôles complexes, et d’indexations soigneuses, afin d’atteindre à un service aussi homogène que possible. La qualité très variable des sources rend ce travail long, fastidieux et coûteux, mais il est une garantie pour le consommateur.


A qui ne s’adresse pas le nouvel abonnement « Qobuz Haute Fidelité » ?

A ceux pour qui la musique n’est pas essentielle, à ceux qui se satisfont de services musicaux de qualité courante, orientés vers la « casual music » c’est-à-dire la musique mainstream et les tubes imposés. Ceux là espèrent une musique gratuite ou presque gratuite – des offres existent, ce n’est pas le segment de Qobuz.com

Le marché de la musique en ligne va-t-il maintenant se segmenter par clientèles ?

Tout marché en développement se segmente, et cette segmentation survient dès lors que la maturité pointe son nez. Alors se créent des offres adressées à des clientèles particulières, qui répondent à des exigences particulières.

Il est pour cela naîf de penser que la messe est dite dans le domaine de la musique en ligne, que le seul horizon de la musique en ligne est iTunes, ou une offre indifférenciée de streaming à 10 euros sous différentes marques plus ou moins semblables. Le modèle à 10 € ne saura pas rémunérer correctement et suffisamment les répertoires spécialisés et les artistes en développement, dès lors que le marché du CD aura disparu, bientôt.

L’avenir est à une variété d’offres et de services plus ou moins spécialisés correspondant à des publics différents. Le modèle économique de la musique de la ligne n’est pas la gratuité - Qobuz l’a pensé dès sa création. Et ce modèle ne sera pas non plus monolithique.

A qui s’adresse « Qobuz Haute Fidélité » ?

Qobuz développe une approche qualitative de la musique, et s’adresse en premier lieu aux vrais passionnés de musique, à ceux pour qui la musique, peu importe le répertoire, est une passion centrale dans la vie, qui souhaitent l’écouter dans de bonnes conditions, que ce soit en mobilité ou au salon.

Quel est le prix de « Qobuz Haute Fidélité » ?

L’abonnement Haute-Fidelité Qobuz vient s’ajouter à la pyramide des offres d’abonnement Qobuz, qui comportent des abonnements « Basic » à 7 euro, et « Premium » à 13 euro.

Il coûtera :

- 29 euro / mois, abonnement résiliable à tout moment

ou

- 299 euro / an

Cet abonnement comprend la mobilité avec Qobuz pour iPhone et Qobuz pour Android, et des réductions permanentes additionnelles sur le téléchargement en Qualité Master.

Quel est le rapport Qualité/Prix de « Qobuz Haute Fidélité » ?

Pour le véritable amoureux de musique, le rapport Qualité / Prix de Qobuz Haute Fidélité, à 29 € par mois, est exceptionnel : toute la musique du monde en qualité exactement similaire à la qualité du CD, en streaming ou à emporter avec une riche documentation, une équipe de disquaires spécialisés et journalistes et une vrai animation centrée autour de la musique, que les streaming ne font pas, au-delà de quelques priorités et quelques bannières.


Pourquoi « Qobuz Haute Fidelité » est-il cher ?

La réalisation de Qobuz Haute Fidélité mobilise des coûts importants en bande passante et rémunère mieux les répertoires spécialisés, et d’autant plus que les statistiques d’utilisation de ce srépertoires sont bien différentes de celles des services de large audience.

Il est aujourd’hui avéré que le services de musique en ligne à 10 euro ne peuvent pas rémunérer convenablement les artistes dans les répertoires spécialisés quels qu’ils soient. Ils rémunèrent déjà très mal même les artistes les plus populaires, ce qui conduit de plus en plus de grands noms à refuser le streaming sur leurs œuvres.

Qobuz promeut un système de répartition de la valeur équilibré entre le public les artistes, et les producteurs – seul capable à long terme de conserver la richesse de production, sur l’ensemble des répertoires, et pas seulement sur le Top 50.

Pourquoi un tel service n’a-t-il pas été lancé par d’autres, avant ?

La musique en ligne sort à peine de l’archaïsme. Les sites se sont construits pour supporter la vente de matériel (iTunes) ou sur des modèles économiques d’abord spéculatifs (Deezer, Spotify). La musique, qui devrait être au cœur du travail d’un service de musique en ligne, comme elle l’était au cœur du travail des disquaires disparus, est reléguée pour ces sites loin derrière la publicité et les fanfaronnades financières.

Il en résulte un ensemble de services indifférenciés, qui offrent un accès aisé à la musique sans outils de recherche et sans animation, dans une qualité de son médiocre ou au petit bonheur, et qui sont orientés nécessairement vers les titres les plus rentables et les plus « mainstream », qui doivent faire du quantitatif, le streaming rémunérant au prorata du « plus écouté». Tout le contraire de ce que souhaite un amateur de musique passionné, ou un consommateur qui a passé l’âge d’écouter ce qu’on veut lui imposer.

Innovation et usages : la technique n’est pas tout !

Le streaming Qobuz Qualité FLAC 16 Bits / 44,1 kHz constitue une innovation technique développée par les équipes techniques de Qobuz, et une première mondiale – ce qui vaut d’être souligné, pour un site français qui a décidé de ne pas faire du « me to » par rapport aux sites leaders, mais d’offrir un service différent.

Avec Qobuz Desktop et les applications Qobuz pour iPhone et Qobuz pour Android pour l’écoute mobile, Qobuz dispose aujourd’hui d’un service au périmètre fonctionnel égal aux services mondiaux les plus connus. Mais Qobuz différencie et différenciera ses outils en fonction des exigences et des gouts de ses clients – ce qui veut dire : animation, outils de recommandations, documentation, travail sur les métadonnées, respect de l’unité-label, des artistes, auteurs et compositeurs.

La musique en ligne entre dans une phase 2 de son histoire. Qobuz a toujours visé la seconde génération des services de musique en ligne. Le temps de l’exigence et de la qualité est venu.

Pour suivre les évolutions et les nouveaux produits Qobuz,

Abonnez-vous au fil RSS du Blog Qobuz.com :

http://www.qobuz.com/blogs

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »